Témoignages

J’apprends à m’aimer moi toute entière pour sortir de la boulimie

 AUDREY-ANNE DELHOMMEAU – ARTISTE INTUITIVE- BOULIMIQUE EN VOIE DE GUERISON
Aujourd’hui j’aimerais te parler de Catherine Fetz et de quelle femme merveilleuse elle est.
Catherine accompagne les personnes souffrant de boulimie, et j’ai rencontré Catherine en juillet dernier alors que je cherchais depuis 9mois quelqu’un pour m’aider à sortir de ma boulimie.
Cette boulimie qui me pèse depuis 23ans!
Catherine est rayonnante d’énergie, très à l’écoute, bienveillante et nous amène à avoir cette propre bienveillance et indulgence pour nous-mêmes, pour accueillir dans ce qu’on vit.
J’adore les temps d’échanges et de partages suivi du temps de visualisation qui m’amène à vivre une expérience unique pour l’ancrer dans mon corps.
Je vois combien m’en imprégner me permet de l’intégrer.
Ensuite la magie œuvre au quotidien avec des synchronicités, rencontres, clin d’œil, expériences concluantes…
Catherine  t’apprend à sortir du fond de ton trou plutôt qu’à te donner l’échelle pour que tu en sortes!
J’aime être actrice et autonome dans ma vie, et ce n’est pas parce que je suis boulimique que je dois être infantilisée ou vue comme une personne invalide pour qui on doit faire à sa place.
Avec Catherine, je reprends les rênes de ma vie en revisitant mon histoire et mes croyances limitantes qui se sont crées depuis cette histoire pour constituer de nouvelles croyances, pas depuis mon mental, depuis mes expériences concluantes du passé ou par des actes symboliques.
Et ce que j’apprécie tout particulièrement chez Catherine c’est qu’elle sait de quoi elle parle, elle sait ce qu’est le quotidien d’une boulimique pour être elle même passée par là.
D’ailleurs je te recommande son livre vraiment touchant « la faim au cœur ».
Depuis le mois de juillet, j’apprends à m’aimer, moi, toute entière, et même cette boulimie qui a été pour moi une bouée de sauvetage pour me maintenir la tête hors de l’eau, à une époque où je n’avais ni les outils, ni les moyens de faire autrement.
Elle n’est ni positive, ni négative même si pendant looooooogtemps je l’ai vu comme une part honteuse et culpabilisante à masquer à tout prix.
Rencontrer Catherine, ça a été de remettre de la lumière sur ces parts sombres pour voir de cette boue, toutes les magnifiques fleurs de lotus qui avaient émergées!
J’observe combien la boulimie est depuis de moins en moins  présente !
Je me sens pleine de gratitude pour Catherine et aussi pour moi-même pour cette redécouverte de qui je suis.
Témoignage d'Amélie

Seule je n’y arrivais pas.

ISABELLE-32 ANS _ JURISTE – DANS LE DOUBS

J’ai rencontré Catherine lors d’une conférence qu’elle animait sur la boulimie. Pour la première fois, j’entendais une personne parler comme moi de cet engrenage. J’aurais pu utiliser ses mots, ses phrases. C’est une ex-boulimique qui est allée au fond de la question.
Après la conférence, j’ai essayé de m’inspirer de ses propos pour avancer, mais seule je n’y arrivais pas. Je l’ai donc recontactée pour débuter un coaching.
Je la retrouve chaque semaine sur Skype, où nous parlons 2 heures environ. J’aborde avec elle des points dont je n’ai jamais parlé avec mes psy. Avec elle je n’ai pas honte, je sais qu’elle sait de quoi je parle et elle ne me juge pas. Elle me donne également à réaliser des petits challenges qui me font progresser et renforcent ma conviction qu’un jour prochain tout cela sera derrière moi.

JE M ‘INTERDISAIS DE PRENDRE SOIN DE MOI ET DE MON CORPS

Aurélie – 27 ans – esthéticienne – Hyères

Bonjour Catherine,
J’espère que vous allez bien depuis hier soir.
Je voulais vous faire déjà un retour de notre séance d’hier.
Je me suis couchée hier soir, apaisée comme en paix avec moi même et avec l’envie de m’occuper de moi et de prendre soin de mon corps et ma santé comme si jusque là je me l’interdisais.
Je me suis réveillée en pleine forme, j’ai pris le temps de masser ms jambes et j’ai mis de jolies boucles d’oreille, un peu de mascara et du parfum chose que je ne faisais plus tous les jours depuis longtemps (uniquement le week end). Je me suis dis que j’avais le droit de me faire jolie au quotidien sans occasion particulière.
J’ai eu envie d’aliments sains pour le petit déjeuner et pour le repas du midi que je me suis emmenée, alors que ça faisait des mois que je n’arrivait pas à retrouver une alimentation saine et j’ai eu un déclic qui m’a fais comprendre que je mangeais autant pour me sentir remplie et donc « vivante » et ce matin je n’ai pas eu envie de ça mais plutôt d’aliments bon pour mon corps et ma santé.
Ça fait vraiment plaisir, je me sens déjà mieux et je sais que mes kg en trop vont partir tout seul car je sais ce qui est bonjour mon corps.
Merci en tout cas.
J’ai hâte de faire la suite.
Bonne journée
Aurélie

je retrouve la sensation d’être vivante

Nadine- 42 ans – boulimique depuis 30 ans – responsable achat – hyères

Bonjour Catherine, un grand merci à vous pour votre patience , vous avez mis le doigt sur une souffrance enfuie en moi et qui a guidé ma vie jusqu’à maintenant. Aujourd’hui je me réveille pleine d’espoir et d’étoiles dans les yeux, j’ai la sensation de pouvoir déplacer des montagnes et d’être vivante , je ressens des vibrations à l’idée de certaines choses alors que je n’avais plus de sensations quelconques…

Le déclic

Jocelyne- 72 ans – boulimique depuis 40 années- formatrice retraitée – Colmar

Régimeuse depuis une quarantaine d’années, me voilà traversant une période difficile avec côté poids, un curseur en hausse puis complètement bloqué malgré toutes mes tentatives.

Consciente que la solution ne viendra qu’en faisant autrement que des régimes…, je cherchais de l’aide.

J’ai contacté Catherine, diététicienne et thérapeute. Lors du premier rendez-vous, le déclic a eu lieu. La rencontre de Catherine avec son écoute bienveillante, riche de son expérience, de sa formation et de son cheminement, m’a remise en route.

Je suis entrée dans la transgression de toutes ces règles et obligations fortement enracinées en moi : J’ai  cessé de prendre mes repas à heure fixe, par habitude ce qui m’a permis de retrouver la faim. Je recommence à sentir l’inconfort, le trop dès, que je mange sans faim… Moi qui n’éprouvait plus la sensation d’être rassasiée , ce qui me conduisait à trop manger, je retrouve petit à petit la sensation de satiété ce qui me permet de m’arrêter de manger facilement et sans frustration.

En suivant des régimes, je croyais bien faire, en fait j’ai complétement détraqué un fonctionnement naturel qui quand on est à son écoute permette d’aller vraiment bien et de se sentir en pleine forme

Le matin, à jeun, je marche sans problème. Je pensais le faire 2-3 fois par semaine, c’est devenu un plaisir de tous les matins…

Surprise, j’ai perdu 3KG, sans suivre de régime (pas de portion, pas d’obligations ni de suppressions de catégories d’aliments…).

Je ne me polarise pas trop sur la balance car l’échange avec Catherine m’a permis de voir que des curseurs étaient bloqués ailleurs et que le poids était aussi ailleurs.

Alors, je détricote, avec difficulté, car il y a des nœuds… Je sais qu’il va me falloir du temps et de la patience mais je suis en route et Catherine m’accompagne sur le chemin.

Merci Catherine.

Faire  comme on m’a toujours dit de faire sans m’écouter  favorise les crises de boulimie


Laurine – Aide soignante – Mulhouse – boulimique depuis plus de 20 ans

Je suis Laurine, en surpoids depuis des années je pesais il y a encore 15 jours 104 kg pour 1M66

Lors d’un RDV avec Catherine je  lui ai expliqué que je mangeais tous les jours en vitesse à 19H en même temps que mon enfant de 4 ans , que donc je ne prenais pas le temps de savourer, ni même de mâcher tellement préoccupée à faire autre chose et à penser à ce que je devais faire après .

Inévitablement  dans la soirée je me ruais sur les gâteaux, le fromage et tout ce qui me passait sous la main alors que ….j’avais déjà mangé !! c’était mon moyen de décompresser.

Catherine m’a amenée r à me rendre compte qu’il serait sans doute mieux de m’occuper de mon fils et une fois qu’il était couché de prendre du temps pour moi et donc de décaler mon horaire de repas à 20H30 voir parfois à 21H .

J’avais tellement la croyance que cela ne se faisais pas que je n’avais jamais essayé !!

Là je suis passée à l’action et …c’est miraculeux …vous me croirez ou pas j’ai perdu 7 kg  dans les 15 jours qui ont suivi nos RDV et je profite vraiment de ce moment rien qu’à moi  en prenant le temps et en me faisant plaisir !

Je me maltraite dans ma vie et je continue à me maltraiter en mangeant

Corinne -40 ans – Tour

J’ai appelé Catherine en urgence et j’ai eu la chance qu’elle me prenne en RDV dans la journée .

J’avais absolument besoin de clarifier mon attitude vis à vis de moi- même.

En effet, je constate qu’il ya  de nombreuses situations où je me maltraite que j’accepte depuis des années et qui ne me conviennent plus.

Je vois aussi que c’est dans ces situations que je m’empiffre:-(

Ce sont des situations qui bien souvent engagent d’autres personnes mon conjoint ou mes enfants par exemple et je ne fais pas ce qui est bien pour moi parce que j’ai peur de leur réaction ou bien je me fais un film de ce qu’ils risquent de penser et qui n’est même pas la réalité!

Aujourd’hui j’ai compris que je pouvais faire des choix en fonction de ce qui me convient et me fait du bien,  communiquer dessus et lâcher prise sur la réaction de l’autre qui lui appartient et c’est vraiment libérateur de prendre sa part et de laisser à l’autre sa part pour prendre des décisions!

Je me sens allégée !

 

 

Apprendre à lâcher prise pour éviter les crises de boulimie.

Virginie- 58 ans – chef d’entreprise

Aujourd’hui je me sentais prête à faire une crise pourquoi ? parce que j’ai l’impression d’être délaissée par ma fille qui semble ne jamais vouloir répondre à mes appels téléphoniques  et je me sens vide.

Catherine m’a permis de comprendre ce qui se jouait dans ma relation à ma fille et j’ai pu lâcher prise sur le fait que ce que j’attendais d’elle n’était pas forcément ce qu’elle pouvait me donner et j’ai pris conscience que pour autant elle me donnait à sa façon.

J’ai donc  fais comme tu as dit, pour ma fille : j’ai envoyé un petit message lorsque j’étais bien : et dans la minute qui a suivi elle m’a appelée 😉 elle qui ne répond jamais à mes messages !

J’ai pu voir comment le fait de ne rien attendre de l’autre et de l’accueillir comme il est porte ses fruits !

j’étais très étonnée de cette rapidité, mais aussi très heureuse !

 

Plus je m’autorise à être qui je suis , plus la boulimie recule!

ANNE MARIE- 34 ANS – DRH- HONG KONG

je suis boulimique depuis l’âge de 15 ans .j’ai essayé  de nombreuses méthodes pour m’en sortir et n’ai jamais réussi jusqu’à ce que je rencontre Catherine .

Ensemble nous allons voir toutes les croyances, les blocages qui font que je ne suis pas moi-même et plus j’avance en m’autorisant à être qui je suis au fond de moi,sans faux semblant, loin de ce que les autres projettent sur moi, plus la boulimie recule! Je n’en reviens pas moi même! Merci Catherine pour votre accompagnement soutenant et efficace.

Témoignage de Liz, chanteuse lyrique

J’ai trouvé dans la méthode de Catherine quelque chose de complètement différent,

LIZ- 20 ANS- CHANTEUSE LYRIQUE – STRASBOURG

J’ai été boulimique pendant quatre ans, et j’ai essayé beaucoup de techniques pour m’en sortir : psychologue, kynésiologue, acuponcteur, art-thérapeute… J’ai trouvé dans la méthode de Catherine quelque chose de complètement différent, une méthode qui se concentre sur le bon en soi, ce que l’on aime faire, ses passions, ses envies.
Grâce à sa formation de coaching, elle a les outils qui nous permettent de creuser au fond de soi, de savoir ce que nous voulons de la vie et de comment y arriver. Comment changer notre vision de nous et du monde pour passer à l’action sans peurs, en confiance. Cela a été pour moi un vrai chemin de renaissance !