31/10/2018

La boulimie , un moyen de ne pas traiter les vrais problèmes

boulimie

La boulimie , un moyen de ne pas traiter les vrais problèmes

Mes clientes boulimiques détestent toutes leur corps et passent leur temps à le juger, à le dénigrer, à le cacher ;

En dehors des crises de boulimie, revient aussi sans cesse, l’idée qu’il faut contrôler ce qu’elles mangent ,compter les calories, dépenser l’énergie engrangée durant les crises ;

Elles passent donc le plus souvent d’un comportement  extrême à l’autre en  mangeant des quantités énormes de nourriture en peu de temps puis en se restreignant violemment ;

Pour l’avoir vécu je sais combien l’obsession par rapport à son corps et à la nourriture prends de temps et d’énergie.

A ce moment là, il n’y avait pas de place, de temps, d’espace pour aller voir ce qui me bloquait dans ma vie et avec le recul je crois que j’avais très peur d’aller voir en moi ce qui faisait que clairement je ne m’autorisais pas à vivre.

Aujourd’hui j’ai envie de vous poser la question qui pique un peu ?

Quels problèmes essentiels votre vie n’est pas traité parce que vous focalisez à longueur de journée sur ce que vous mangez , sur votre corps, sur les apparences, sur votre prochain repas etc.

Notez ce qui vous vient là maintenant , ce problème c’est celui qu’il est urgent de résoudre pour commencer à aller mieux , c’est un premier pas vers l’après boulimie ….

Je vous  propose de commencer à penser qu’il et possible de retourner ce problème, de le transformer, d’en sortir….penser que les choses sont possibles c’est les rendre possibles .

Partagez moi La décision que vous allez prendre  aujourd’hui pour résoudre un problème urgent.